Hystéroscopie

Qu'est ce que c'est

Intervention se déroulant par les voies naturelles permettant dans un premier temps de visualiser directement l’intérieur de la cavité utérine afin de préciser le diagnostic et les possibilités thérapeutiques (Hystéroscopie diagnostique). Un tube muni d’une optique est introduit par voie vaginale dans le col utérin pour atteindre la cavité utérine. Un liquide (sérum physiologique) est injecté afin de bien ouvrir la cavité utérine pour permettre une bonne visualisation. L’hystéroscopie diagnostique peut être réalisée avec ou sans anesthésie générale.

L’Hystéroscopie opératoire peut permettre de traiter certaines pathologies à l’aide d’instruments opératoires, toujours par les voies naturelles. Elle est réalisée sous anesthésie générale ou locorégionale (péridurale ou rachianesthésie).

Cavité utérine normale Polype utérin
Cavité utérine normale Polype utérin
Hystéroscopie Hystéroscopie

Les interventions possibles sont :

  • Ablation de fibromes ou de polypes intra utérins
  • Traitement d’anomalies de la cavité utérine type cloisons, synéchies et autres malformations
  • Destruction de l’endomètre en cas de saignement important
  • Ligature tubaire par système Essure®

Ligature tubaire

Suites et risques opératoires :

L’hystéroscopie est une intervention courante dont les suites sont indolores et simples dans la majorité des cas. Il existe néanmoins des risques même si les complications sont rares: Perforation de l’utérus. Cela peut empêcher de réaliser le geste initialement prévu. Cela ne nécessite pas d’intervention particulière la plupart du temps mais dans certains cas, une cœlioscopie peut être nécessaire afin d’éliminer une lésion exceptionnelle des organes de voisinage (intestin, vessie, vaisseaux sanguins).

Des risques exceptionnels lies a la réabsorption du liquide injecte dans l’utérus ont été décrits pouvant exceptionnellement entrainer un risque vital ou des séquelles graves.

Dans les suites opératoires des infections utérines ont été décrites nécessitant un traitement antibiotique.

Certains risques peuvent être majorés par votre état de sante ou vos antécédents. Il est impératif d’en informer votre chirurgien.

En pratique, que l’hystéroscopie soit diagnostique ou opératoire, elle se fait en hospitalisation ambulatoire, c’est à dire que l’hospitalisation a lieu le matin de l’intervention et la sortie le jour même.

Publication: 
Contenu modifié le 31/07/14