Incontinence urinaire d’effort : bandelette sous urétrale (TOT et TVT)

IncontinenceQu'est ce que c'est

Intervention consistant à poser une bandelette synthétique sous l'urètre pour le soutenir et empêcher des fuites lors des efforts. Elle permettra ainsi de remplacer les structures défaillantes de soutien de la vessie et de l'urètre. Deux techniques sont proposées : TOT (trans-obturator tape) ou TVT (tension-free vaginal tape). Seule la voie d'abord diffère. La technique du TOT est actuellement la plus fréquemment utilisée, le TVT étant plutôt réservé au cas où le sphincter urétral est jugé plus faible.

Technique chirurgicale

L'opération peut se faire sous anesthésie générale ou locorégionale (rachianesthésie). Dans les deux techniques vous êtes installée en position gynécologique, et une petite incision est réalisée sous l'urètre, au niveau de la paroi antérieure du vagin. Pour la technique TVT viennent s'ajouter deux incisions sus-pubiennes supplémentaires. Quant à la TOT, elle nécessite deux incisions latérales, au niveau du pli entre la cuisse et la vulve.

Le traitement de l'incontinence urinaire d'effort relève de la chirurgie gynécologique.

Déroulement

La bandelette est passée à l'aide d'une aiguille et posée sans tension sous l'urètre. Les incisions sont suturées. Dans la technique du TVT une cystoscopie est réalisée en fin d'intervention pour vérifier l'état de la vessie. Une sonde urinaire est laissée en place.

L'intervention se fait généralement en ambulatoire avec sortie le jour même. Avant la sortie la sonde urinaire est retirée. Apres la première miction le résidu post mictionnel (quantité d urine restant dans la vessie) est mesuré ; si celui-ci est inférieur à 100ml la sortie est autorisée.

Indications

L’arrêt de travail est d'une semaine. Afin de faciliter la cicatrisation, il est déconseillé de porter des charges, de prendre des bains ou d’avoir des rapports sexuels pendant trois semaines.

Publication: 
Contenu modifié le 08/12/14